Comment devenir représentant fiscal après le bac ?

Bien faire ses pronos de football
Comment bien faire vos pronos de football ?
juin 14, 2021

Comment devenir représentant fiscal après le bac ?

Représentant fiscal

Depuis le mardi 06 juillet, les résultats du bac 2021 sont connus avec un taux de réussite légèrement en baisse en comparaison à l’année dernière. Quelques semaines après l’euphorie de la proclamation des résultats et les moments de joie qui s’en sont suivi, place aux orientations post-bac. Les nouveaux diplômés doivent à présent avoir le regard tourné vers l’avenir et penser à leurs futures carrières professionnelles. Si vous souhaitez devenir représentant fiscal après le bac, il existe des exigences que vous devez respecter. Dans cet article, vous aurez des informations précises pour vous aider à devenir représentant fiscal.

Faire des études de Droit

Le bac est le diplôme qui vous ouvre la porte à des études supérieures. Ces études peuvent se dérouler au sein d’une université. Si vous souhaitez faire une carrière de représentant fiscal en France après le bac, vous devez vous inscrire dans une faculté de Droit. Il existe de nombreuses universités qui peuvent vous accueillir pour vos études de juriste. Vous devez choisir l’université qui vous convient le mieux. Vous devez également vous orienter vers un Master dans la branche la mieux adaptée au métier que vous souhaitez exercer à la fin de votre formation. Il est recommandé de s’inscrire en droit fiscal ou droit des affaires dans le cadre de vos études pour devenir un représentant fiscal.

Les études de droit sont exigeantes et l’obtention d’un Master 2 en droit fiscal peut durer cinq ans. Vous serez amené à fournir beaucoup d’effort afin de réussir vos différents examens. Vous pouvez également faire suivre votre Master d’un diplôme d’avocat. Pour obtenir ce diplôme, vous pouvez vous inscrire dans un centre régional de formation professionnelle des avocats (CRFPA).

Être résident français

Les représentants fiscaux sont de plus en plus sollicités dans la plupart des États de l’Union européenne et surtout en France. Ils sont chargés de représenter les entreprises qui exercent sur le territoire français tout en étant établies à l’étranger. À ce titre, l’une des conditions pour être un représentant fiscal en France est d’être résident français.

En outre, vous pouvez exercer dans plusieurs États, mais il est recommandé d’avoir le siège en France. Vous avez la possibilité ainsi de vous installer ou d’établir votre entreprise dans l’une des régions administratives que compte le pays.

Être de bonne moralité

Si vous souhaitez devenir le représentant fiscal d’une entreprise, vous devez disposer d’une bonne réputation. Il est rare de voir une entreprise confier son activité à des personnes dont la probité est mise en doute. Il apparaît donc important pour vous ou votre entreprise d’être de bonne moralité fiscale.

La morale fiscale désigne le rapport que les contribuables ont avec l’impôt tel que régi par l’administration fiscale. Ainsi, vous devez être à jour dans le paiement de vos impôts ainsi que les différentes taxes. Cela peut également contribuer à vous octroyer un bon référencement dans votre secteur. La formation que vous allez suivre va donc conditionner vos compétences. Vous devez donc accorder une grande importance dans le choix de l’université qui vous va vous accueillir.

EMI
EMI